Angelina : tradition Mont-Blanc ou pas ?

Angelina. Que dire de cette maison raffinée si réputée dans Paris… Chez Angelina, on a une création qui fait la réputation de la maison depuis 1903 : le Mont-Blanc. Cela tombe bien puisque c’est une de mes pâtisseries préférées, vous n’êtes pas sans le savoir. Pour dire vrai, je l’avais déjà mangée il y a un an, puis une nouvelle fois fin 2016 et encore juste avant Noël à l’occasion de la sortie du coffret « Midi Mini Mont-Blanc mini saveurs ». Donc j’estime pouvoir le juger à sa juste valeur et ne pas être resté sur un premier avis.
Outre cela, le chef Christophe Appert a amené avec lui sa touche personnelle dans les différentes créations, qui jouxtent le salon de thé aux Tuileries. Et je dois dire que, hormis le Mont-Blanc, le reste est de très grande qualité.
.

LE MONT-BLANC : Meringue, Chantilly légère, vermicelles de crème de marrons.
Prix : 9,20 € sur place (6,90 € à emporter).

Bon, soyons clair, je n’accroche pas du tout à ce Mont-Blanc. A chaque fois, j’ai ressenti la même chose, une sensation de lourdeur en bouche. Si la crème Chantilly est très bonne et très légère, il est vrai, cela tranche énormément avec la crème de marrons, pourtant spécialité de la Maison. Présente ici en vermicelles, elle est bien trop pâteuse et sèche. Du coup, le dessert est lourd et manque de gourmand. Pour être honnête, c’est la seule fois où j’ai eu du mal à terminer une pâtisserie depuis que je mange (c’est dire me connaissant).
Ce qui est étrange, c’est que la crème de marrons en pot est, elle, très bonne, j’ai donc du mal à m’expliquer pourquoi on obtient ce résultat dans le Mont-Blanc, quelles que soient les saisons.

.
.
.


LE COFFRET MIDI MINI MONT-BLANC MINI SAVEURS (4 saveurs) : Mont-Blanc classique, Choc Mont-Blanc, Mont-Blanc framboise et le Mont-Blanc coco-passion.
Prix du coffret : 19€.

Même constat. La crème de marrons est moins pâteuse dans ces petites versions parce qu’il y en a moins, mais encore trop à mon goût. Les saveurs, en revanche, sont là : le chocolat, la coco, la passion ou la framboise. Mais en plus, la meringue est quasi inexistante dans ces versions. Pour le prix, c’est trop moyen.

Outre le Mont-Blanc, Angelina réalise tout de même de très belles créations.

.

.
.
.


LA JOCONDE : base macaron violet, framboises fraiches, crème chantilly, cœur mûre-cassis, crème de thé à la fleur de cerisier.
Prix : 6,10 €.

C’est une pièce de la collection automne-hiver, qui a peu d’égal, il faut le dire. Si je n’accroche pas avec le Mont-Blanc, c’est tout le contraire avec cette religieuse macaronée en hommage à Leonard de Vinci. Les macarons sont maîtrisés, la Chantilly légère. Surtout, ces saveurs fruitées de mûre et cassis redonnent du peps en hiver alors que la grisaille domine. Et cette crème à la fleur de cerisier est particulièrement étonnante, enveloppante et mélodieuse en bouche. Accord parfaite. Subtilité.

.
.
.


LA TARTE DE SAISON, FRAISE DES BOIS : pâte sucrée, crème d’amande, crémeux à la vanille, fraises des bois fraîches.
Prix : 6,40 €.

La Tarte de saison est donc aux fraises des bois pour ce printemps/été 2017 chez Angelina Paris. Une tartelette toute en fraicheur, très bien conçue sans fausses notes. J’adore ces petites fraises des bois qui apportent un goût soyeux et délicat. Le crémeux est très vanillé à mon plus grand plaisir. J’aurais juste aimé trouver un petit insert à la fraise, mais c’est très frais, je valide !

.
.
.

.

J’ai encore de nombreuses pâtisseries à essayer chez Angelina, et je ne suis absolument pas rebuté à l’idée d’y retourner. De nombreux échos, de nombreuses créations valent le coup. Si je n’aime pas le Mont-Blanc, c’est aussi peut-être une question de goût. Le chef Christophe Appert a prouvé à maintes reprises tout son talent ! A venir le Paris-New York et le millefeuille notamment.
.

Angelina, 226 rue de Rivoli, Paris Ier / 108 rue du Bac, Partis VIIe / Musée du Louvre, Paris Ier / Musée du Luxembourg, 19 rue de Baugirard, Paris VIe / Palais des Congrès, Paris XVIIe / Galeries Lafayette, 40 boulevard Hausmann, Paris IXe / Musée des Invalides, 129 rue de Grenelle, Paris VIIe / Château de Versailles (Pavillon d’Orléans et Petit Trianon).

>> Mais aussi au Qatar, Emirats Arabes Unis, Arabie Saoudite, Liban, Chine, Koweït, Singapour et Japon.

2 Commentaires

  1. J’aime beaucoup le chocolat chaud africain chez Angelina, j’ai goûté plusieurs pâtisseries certaines bonnes sans être inoubliables comme le bianca, le mont-blanc. J’ai adoré l’abricotine sorte de baba où un sirop à l’abricot et à la vanille remplace le rhum avec un cœur fait d’une délicieuse compotée aux fruits de la passion…tout juste délicieux. J’apprécie également beaucoup le millefeuille qui reste pour moi un des meilleurs de la capitale.

  2. Le chocolat chaud, je ne l’ai jamais bu à vrai dire, donc pourquoi pas. Pour le Mont-Blanc, je ne vais pas revenir dessus, mais il n’est pas pour moi. Et l’on m’a dit beaucoup de bien en effet du baba sans alcool.
    Quant au millefeuille, merci du conseil parce que j’adore cela 🙂

Laisser un commentaire