Maison Demoncy-Vergne : le petit coin sucré du XXe depuis 1887

La pâtisserie de l’Eglise/1887 – La Maison Demoncy Vergne. C’est la petite adresse cachée du 20e arrondissement mais dont la réputation n’est plus à faire.
A quelques encablures de chez moi, j’étais passé plusieurs fois devant avant d’oser franchir le pas.

.

Le CAPPUCCINO : coque en plastique, crème café, chocolat.
Prix : 5,50 €.

C’est très joli, bien présenté. C’est bon aussi. Et même si le dessert est froid, une belle saveur de cappuccino nous exalte. Néanmoins, grand regret que la coque autour ne soit pas en chocolat (je le croyais au début). Cela gâche un peu le dessert.

.
.
.


Le TOURBILLON DE LA MÔME : religieuse revisitée aux fruits, parfums de violette et fruits des bois, chocolat.
Prix : 5,90 €.

Ce tourbillon est un joli hommage à la chanteuse, originaire du 20e arrondissement. Une religieuse toute rose, revisitée comme il se soit. Le chou est à la hauteur. Dedans, un bonne crème, un peu lourde à mon goût, mais où l’on sent bien les fruits rouges et la violette. Je regretterais aussi le fondant qui apporte trop de sucre, mais sinon c’est une jolie création-signature.

.
.
.

La Maison Demoncy-Vergne fait valoir savoir-faire. Les gâteaux à partager, notamment, sont vraiment magnifiques visuellement. Le chef maîtrise la glaçage miroir à la perfection.
Néanmoins, pour une pâtisserie de quartier, aussi qualitative soit-elle, je regrette les tarifs un peu élevés.

.

 Pâtisserie de l’Eglise, Maison Demoncy-Vergne, le 1887, rue de Jurdain, Paris 20e.

Laisser un commentaire