Olivier Stehly prend ses quartiers à Montparnasse

A la fin de l’année dernière, Olivier Stehly a ouvert son comptoir à la Gare Montparnasse. Après l’expérience Gastel, le voilà qu’il ouvre son écrin (avant un salon de thé au printemps) : une offre avec des pâtisseries en format réduit, pour s’adapter à la clientèle de passage en gare notamment. J’en ai testé trois pour le moment, et ajouterai mes découvertes au fur et à mesure.
.

LE SAINT-DOMINGUE : pâte sucrée cacao, croustillant riz soufflé Saint-Domingue, crémeux chocolat, mousse cheesecake, praliné coulant.
Prix : 3,50 €.

Voici ici son petit gâteau tout chocolat. Un condensé de gourmandise, un praliné coulant et du biscuit croquant. Très très bon. Dommage que ce soit si petit.

.
.
.
.


LE TOURBILLON : pâte sucrée, praliné noisette, crémeux passion, ganache au yuzu.
Prix : 3,50 €.

Le Tourbillon, avec son pochage façon Yann Brys. Un petit coup de cœur pour cette tartelette, que j’ai préférée même au St Domingue. Gourmand, acidulé, équilibré et texturé à la fois. Sur une si petite pâtisserie, on ne peut qu’apprécier.

.
.
.
.


L’ESQUIMAU PISTACHE : crème pistache, griottes, enrobage chocolat blanc, éclats de pistache.
Prix : 3 €.

L’esquimau est une des marques de fabrique d’Olivier Stehly depuis qu’il est connu dans le monde de la pâtisserie. Ici à la pistache, avec des griottes. C’est bon, même si je préfère le goût de la pistache pure. Et une couleur moins flashy m’aurait plu davantage.

.
.
.
.


Un peu plus tôt, j’avais goûté au cookie, franchement très bon, ainsi qu’à deux financiers (pistache et nature) qui m’avaient bien plus également.
Olivier Stehly vient aussi de sortir un dérivé du flan : le fion vendéen. Hâte de voir ce que ça donne !

Le cookie, Olivier Stehly.

 

.

 Olivier Stehly, gare Montparnasse, Paris XIVe.

Laisser un commentaire