Yann Menguy : une goutte d’or dans le XVIIIe

Il était talentueux, on le savait. Il avait décidé d’ouvrir sa boutique, un risque. En novembre dernier, c’est donc un rêve qui est devenu réalité pour Yann Menguy, l’ancien candidat de « Qui sera le prochain grand pâtissier ? »
A l’image de Yann Couvreur, il a décidé de créer un lieu à son image, un genre de coffee shop à l’américaine, où on peut prendre un gâteau et une boisson, de passage ou en s’arrêtant.
Un univers de création plein de gourmandises, que je ne cesse de découvrir mois après mois.

.

LE SAINT-HONORÉ EXOTIQUE : Pâte sucrée, choux craquelin garnis d’une compotée fruits exotiques-banane, brunoise mangue et fruits de la passion, chantilly coco, copeaux de coco.
Prix : 6,80 €.

Une douceur de rigueur. Le St Ho’ exotique remplace le poire-tonka. Fraicheur, justesse, équilibre au rendez-vous. On ne peut pas demander mieux.

.
.
.
.


LE CAKE VANILLE-PÉCAN : pâte à cake à la vanille, éclats de pécan, glaçage rocher chocolat blanc.
Prix : 14 €.

Quelle belle surprise à la découpe de ce cake de Yann Menguy !
L’appareil est super moelleux, auxquels viennent s’ajouter des morceaux de pecan et surtout ce praliné sous le glaçage rocher. Un petit accompagnement gourmand, qui ne sucre pas trop le cake pour autant. J’adore !

.
.
.
.


LA BRIOCHE FEUILLETÉE : pâte à brioche feuilletée.
Prix : 2,50 €.

Un feuilletage si fin et si beurré que j’ai cru manger un croissant. Pure régalade !
Quelle viennoiserie pour vous en ce début de week-end ?

.
.
.
.


LE FLAN : Feuilletage caramélisé, appareil à flan à la gousse de vanille.
Prix : 25 €.

Processed with VSCO with s3 preset

Depuis le temps que l’on m’en parle … J’ai enfin pu manger le flan de Yann Menguy, l’homme qui a créé la recette chez Ladurée ! Soyons clair, c’est évidemment un des meilleurs (voir le meilleur) que j’ai mangés jusqu’à présent : la texture crémeuse est envoûtante, la vanille omniprésente, le feuilletage parfait, caramélisé en-dessous comme un bonbon. Un véritable coup de cœur gustatif ce flan.
Cependant, le flan reste un gâteau familial et traditionnel français. Malgré la qualité des ingrédients, payer un tel prix pour un flan est assez rebutant. Je ne regrette pas de l’avoir acheté une fois, mais tant qu’il sera vendu entier, je n’irai pas tous les quatre matins.

.
.
.
.


LE GIANDUJA : Biscuit sablé reconstitué chocolat-noisette, chantilly chocolat au lait, disque fin chocolat au lait, crémeux noisette, glaçage gianduja.
Prix : 5,50 €.

Une création qui fait la part belle au chocolat et en particulier au gianduja.
Énormément de boulot sur cette pâtisserie (voyez par vous-même), une variété de textures, de la mâche en bouche, de la douceur et du crémeux. Le chef a exacerbé la rondeur du chocolat.
Un petit plaisir qui passe tout seul.

.
.
.


L’ABRICOT-PISTACHE : Biscuit pistache, compotée d’abricot, abricot rôti, chantilly à la pâte de pistache de Bronte, abricot frais.
Prix : 6 €.

De l’abricot, de la pistache, j’adore ! C’est frais, doux en même temps, mais surtout réalisé avec des produits de qualité. On en redemande et on est décidément jamais déçu ici, c’est remarquable.

.
.
.


LE CHOU PARIS-BREST : Chantilly praliné, pâte à chou craquelin, praliné pur coulant.
Prix : 6 €.

Le Paris-Brest chez Yann Menguy se déguste ici sous forme de chou. Tout est très bon, surtout son praliné pur maison. Ce n’est pas mon préféré chez lui, mais je l’ai bien apprécié.

.
.
.


LA TARTE A LA VANILLE : pâte sucrée vanillée, crème onctueuse à la vanille bourbon, noix de pécan caramélisées et insert moelleux amande.
Prix : 5,50 €.

Un dessert simple mais tellement difficile à réaliser pour tutoyer les sommets. Celle-ci est un modèle du genre. Je sais que beaucoup ne sont pas d’accord, mais malgré sa simplicité, elle s’inscrit dans la lignée des plus grands. Évidemment, je ne la mettrais pas sur le même plan que Pierre Hermé, ou Conticini, mais c’est un pur délice. Le simple, justement, fait parfois bien les choses. La base étant croustillante, c’est la crème qui fait la différence. Bien foisonnée, elle est assez épaisse pour que l’on prenne du plaisir à la dégustation. Et d’une douceur… 100 % validée.

.
.

.


LA CITRON-YUZU : biscuit sablé, crème/curd au citron, compotée de yuzu, meringue.
Prix : 5,50 €.

Une tarte au citron dont on ne parle pas beaucoup parmi les foodies, mais qui est pourtant un joli spécimen. Le point qui fait la différence pour moi : l’association entre le citron et le yuzu. Celui-ci, non amère, apporte encore plus de goût à ce dessert. Une beauté visuelle aussi qui se retrouve dans le palais, avec un jeu de quatre textures détonnant. La surprise dans la meringue redonne, pour moi, ses lettres de noblesse à la tarte au citron.

.
.

.


LE MIEL : une base vanille, surmontée d’une crème légère au yaourt/citron, recouvert d’une compotée de banane & miel ainsi qu’un disque de chocolat blanc.
Prix : 5,50 €.

Que dire à part que c’est original et réussi ? L’illusion d’une ruche est du plus bel effet. Au goût, c’est sans doute le gâteau dont les saveurs sont les plus étonnantes que j’ai pu goûter chez lui. Il y a si peu que desserts à la banane que je salue cet effort, et avec le miel, celle-ci est adoucie. Personnellement, je suis retombé en enfance grâce à son odeur et ses saveurs d’antan, depuis perdues.

.
.

.
.


LA GOUTTE D’OR : moelleux au chocolat et croustillant sarrasin, noisettes, crémeux chocolat et mousse lactée.
Prix : 5,50 €.

Il est le dessert signature du chef. J’ai mis du temps à me le procurer, mais lorsque j’ai réussi, je dois dire que je n’ai pas été déçu (c’est souvent le cas quand on attend trop quelque chose). Un peu à la manière de Yann Brys et ses fameux tourbillons, la finition est parfaite. Le chocolat est doux et volupté et l’enrobage craquant. On se régale à chaque bouchée.

.

.

.


LE MONT-BLANC : base pâte sucrée très fine, une Chantilly vanille, une belle meringue et une pâte de marron.
Prix : 5,50 €.

Énorme plaisir en bouche Les saveurs se mélangent parfaitement. La chantilly est aérienne et la pâte de marron vraiment très légère, mais avec tellement de goût. Comme quoi c’est possible pour un Mont-Blanc. Il est pour moi le meilleur actuellement des Mont-Blanc traditionnels que j’ai pu déguster. Il y a tous les éléments : la meringue, la chantilly, la crème de marron (légère et non pâteuse) et une présence du rhum peu évidente. Top level.

 

 

 

 

Ce qui est clair, c’est qu’à chaque fois que je prends dans la pâtisserie de Yann Menguy, je prends énormément de plaisir à la vue des gâteaux et à l’attente de les manger. Surtout, je n’ai jamais été déçu. Je vais en faire un de mes repères favoris malgré son emplacement qui laisse à désirer (loin des transports). Son cookie est également un des meilleurs de la capitale : gourmand, croquant et moelleux, avec de belles pépites de chocolat.

.

 Yann Menguy, La Goutte d’Or, 183 rue Marcadet, Paris XVIIIe.

14 Commentaires

  1. Je regrette qu’il n’y ait pas un choix aussi vaste quand j’arrive dans la pâtisserie le soir (pas le choix 🙁 ). Dire que je n’ai jamais goûté son flan, il donne envie ! (en espérant que ce n’est pas le même flan que celui de Ladurée…)
    J’ai eu la chance de le voir quand j’étais à la pâtisserie (il m’a même dit « Bonjour, ça va ? »), mais je ne l’ai su qu’après. Je ne l’avais pas reconnu sur le moment…
    Le chou Paris-Brest est pas mal mais encore un peu trop léger pour moi.
    J’ai adoré la tarte vanille qui est une merveille, je ne peux qu’être d’accord avec toi là-dessus, c’était mon coup de coeur, j’aurais mis dinguerie lol.

    J’ai testé la brioche feuilletée, pas mauvaise, mais je pense qu’il vaut mieux en rester sur ses pâtisseries qui semblent largement au-dessus de ses viennoiseries.

    1. C’est souvent le cas le soir.. je pense aussi pour les pâtisseries. Le PB est trop classique 😬

  2. Je confirme que son flan est une tuerie ! J’ai pris le risque d’en prendre un entier hier, ça faisait un peu mal de payer 25 euros d’un coup, sachant que, vu la taille, je savais que j’allais le terminer en deux minutes… J’adore aussi la caramélisation à la base de la pâte feuilletée !
    Je ne peux qu’être d’accord aussi pour le mont blanc, et j’ai adoré également son Saint-Honoré à la rose (mais bon, si tu n’aimes pas la rose, ça ne vaut peut-être pas le coup d’essayer lol).
    Il faut que j’y retourne pour tester le reste. J’y serai allé volontiers plus souvent si c’était moins cher. Parce que là, ça m’a fait déjà 40 euros de dépense maintenant que j’y pense. J’ai déconné en fin de mois… :s

    1. Oui le St Ho je l’ai vu passer, mais sans moi en effet 😂

  3. Oh la la tout cela me fait trop envie, je crois que je vais craquer ce week-end! Le flan a l’air crémeux à souhait, même si en général je préfère la pâte brisée avec les flans, le feuilleté caramélisé est bien tentant, j’adore le saint honoré et la rose, l’association est originale et me tente beaucoup aussi, la tarte à la vanille, le mont blanc et le dessert signature sont tout aussi alléchants, le choix va être cornélien…par contre étant donné que c’est juste à l’autre bout de Paris, j’aimerais juste ne pas repartir bredouille: on peut commander à l’avance?

    1. Je crois qu’on peut faire mettre de côté mais il faut passer avant le milieu d’aprem sinon c’est remis en vente..
      Au fait, Boulom n’est pas très loin 😛

  4. J’y pensais justement😋… la liste s’allonge 🙃…

  5. Bon ben voilà j’ai craqué et traversé Paris pour faire une razzia… j’ai appelé en début d’après-midi et ai pu faire mettre de côté ce qui me tentait, à une exception près car le dessert signature n’existe malheureusement plus depuis 18 mois😱… L’´accueil était prévenant et très agréable tant au téléphone que sur place.
    J’ai ainsi goûté au flan divin (autant que son prix… j’avoue que la taille par rapport au prix m’a stupéfaite, pour 4 personnes? Des lilliputiens alors!) qui donc, en dehors du prix prohibitif, est topissime, extraordinaire d’onctuosité et de croustillant.. A déguster religieusement !
    J’ai adooooré le saint honoré à la rose, un parfum léger et une crème aérienne hmm!
    La tarte à la vanille est une merveille aussi et la pavlova vaut sacrément le détour pour ses textures, ses saveurs équilibrées…. Le mont blanc est très bon mais je garde une large préférence pour ceux de Mori Yoshida, Claire Damon, Kevin Lacote et sébastien Dégardin dont je suis dingue.! Quel tea time maison! Et il me reste, petite curiosité qui m’a fait craquer en dernière minute, un moelleux chocolat cacahuète dans une petite conserve à réchauffer chez soi avant dégustation…

    Et histoire d’en rajouter une louche, j’ai fait un saut chez BOULOM dont je duis repartie avec des chaussons aux pommes pour le petit dej de demain…

    Bref j’ai revisité version Décembre et non Janvier… la Traversée de Paris avec des sacs en guise de valise débordants de pâtisserie 😂

    Le brunch BOULOM attendra la semaine prochain.., demain sera la fête du brocoli 😬

    1. Ahah quel tea time tu as dû faire !! Ravi que ça t’ait plu. Pour le flan on est ok.. le St ho a la rose je te le laisse 😂 mais globalement c’est une très belle adresse 😁
      Tu me diras pour les viennoiseries Boulom😉

  6. Bonjour,
    En visite à Paris j’ai utilisé votre blog pour choisir mes pâtisseries à tester.
    Je sors de la goutte d’Or et si vous n’avez pas goûté la religieuse fleur d’Oranger je vous la recommande !!
    Belle soirée

    1. Bonjour,
      Merci à vous. Oui je l’ai vue passer mais n’ai pu y goûter pour le moment…

      1. J’espère que vous y arriverez.
        Merci pour votre super blog qui m’a permis de découvrir de belles adresses !

        1. Merci c’est gentil 🙂

  7. On est d’accord pour le cake vanille-pécan ! Je l’ai goûté aujourd’hui alors que je voulais prendre autre chose à la base. En le recherchant sur google à l’instant, je suis tombé sur ton site. 😁
    Effectivement, j’ai aussi adoré, très bonne surprise ! Une tuerie ! 😍😍😍

Laisser un commentaire