Florence Kahn et son célèbre Cheesecake !

Je voulais aller chez Florence Kahn depuis un bon moment, et pour une chose : son gâteau au fromage, autrement dit le cheesecake ! Réputé dans tout Paris et recommandé par les plus grands, il est une des spécialités de la boutique.
Cette boutique, on ne peut pas passer à côté : une façade aux mosaïques bleue, blanche et jaune située à l’angle de la rue des Rosiers et de la rue des Écouffes. D’ailleurs, la devanture est classée Monument Historique de Paris depuis 1932 !
A l’intérieur, il n’y a évidemment pas que du sucré. Cette épicerie est le temple de la gastronomie yiddish : entrées, poissons (sprats de Riga), bagels, pains spéciaux, Ferfels (sorte de pâtes), Matzemel Rosinski (semoule), Kasha (graines de sarrasin), Tsike Bobess (gros haricots), etc.
Mais voici donc le cheesecake, qui a donné envie à Sephora Saada (She’s Cake) de monter sa pâtisserie !

.

LE GÂTEAU AU FROMAGE ou CHEESECAKE ou VATROUCHKA : appareil au fromage blanc.
Prix : 4 € la part.

Je dois dire que l’attente valait le coup. Moi qui adore les cheesecakes, quel bonheur de goûter à une telle recette traditionnelle. Ce gâteau au fromage se situe à mi-chemin entre le Mazaltov de Hévin (par exemple) et le cheesecake new-yorkais : relativement léger, sans pâte, peu acide et surtout peu sucré. Et un bon goût de fromage blanc en bouche. Topissime !

.
.
.
.

Il existe aussi en d’autres versions que le nature, à savoir au citron, aux fruits (raisins, cerises…). En sucré, il y a aussi des strudels (figues, noix, pruneaux).

.

 24 rue des Écouffes, Paris IVe.

7 Commentaires

  1. J’en ai entendu parler mais ne l’ai pas goûté, il a franchement une bonne tête, j’en mangerais bien maintenant avec mon thé😋!

    1. Il est excellent, davantage gâteau au fromage si vous aimez cela que cheesecake.

      1. Cela correspond à la version originale d’origine juive. J’apprécie les 2 versions, celle au fromage blanc a un petit goût acidulé que j’aime beaucoup, ici le fait qu’il n’y alt pas de pâte me donne aussi envie d’y goûter. C’est celui que fait aussi Jacques Genin, je voulais tester sa recette mais ne l’ai toujours pas fait ! . Et la version new-yorkaise est celui que je fais, correspondant évidemment exactement à mon goût 🙂. Je l’aime quand il n’est pas trop sucré, avec un fond sablé croustillant contrastant avec une crème généreuse😛

        1. Pareil j’aime les deux !! L’un est plus léger que l’autre 😜

          1. Oui en effet, surtout la version à 0% de Jean-Paul Hévin qui malgré cela était une tuerie! Hmmm, avec son chocolat chaud au gingembre , une merveille qui me manque!

          2. J’ai l’impression que vous vous répétez 😂

          3. C’est parce que j’aime😍!

Laisser un commentaire