Frédéric Comyn, l’artisan au service du goût

Installé dans un quartier commerçant du XIVe arrondissement, Frédéric Comyn est aussi bien réputé pour ses pains (fougasses à tomber) et viennoiseries (meilleur croissant de Paris 2007) que pour sa pâtisserie. S’il est dans le quartier depuis 2004, il a su se faire connaître pour sa maîtrise des goûts et de nombreux prix. Comme indiqué plus haut, il a déjà été meilleur croissant, puis meilleure galette. Gage de qualité. Pour ma visite, je me suis laissé tenter par un classique de la pâtisserie française.

.

LE FLAN : pâte feuilletée caramélisée, appareil à flan à la vanille.
Prix : 2,60 €.

J’avais quitté Frédéric Comyn et sa boulangerie dans le 14e arrondissement de Paris, mais je l’ai retrouvé à… Sceaux (Hauts-de-Seine). Le chef a repris la boulangerie-pâtisserie Colbert dans une superbe boutique et présente une très belle offre.

Pour l’instant, je n’avais réussi à trouver qu’un seul flan qui était aussi bon, abouti et si raisonnable en termes de prix. C’était celui de l’Artisan Paris 16 (boulangerie située avenue de Versailles, Paris 16e). Le chef a réussi ce pari. Alors certes il faut aller à Sceaux, mais comme quoi c’est possible de faire un flan travaillé à un tel prix !

.
.
.
.


LE SAINT-HONORÉ : pâte feuilletée, chou caramélisé garni d’une crème légère à la vanille, crème Chibouste chantilly vanille.
Prix : 3,90€.

Première chose à signaler, c’est que ce Saint-Honoré, sous forme de part, est gourmand, et c’est avant tout ce que je recherche ! Une petite déception, la pâte feuilletée qui sert de base, trop molle à mon goût alors qu’elle est bien beurrée. C’est dommage quand on sait que le chef maîtrise cette pâte (il a déjà gagné le prix de la meilleure galette). Mais pour le reste, c’est du tout bon. Une crème vanille très légère, des choux bien cuits avec un caramel blond croquant comme il se doit. Et coup de cœur pour la Chantilly épaisse et vanillé à souhait. C’est ce que je retiens de ce dessert. A 3,90 €, plus que bien !

.
.
.

Paraît-il qu’il est aussi réputé pour sa tarte Tatin (dont il fait les cuire les pommes très longtemps) tout comme ses tartes aux fruits, choisis avec soin dans diverses régions françaises.
Une bien belle adresse, des prix extrêmement doux (je crois qu’il n’y a pas un gâteau au-dessus de 4 €). Le rêve si l’on habite dans le quartier.

.

 Frédéric Comyn, 87 rue Didot, Paris XIVe.

3 Commentaires

  1. Encore une adresse de proximité à retenir! Merci pour mes parcours gourmands futurs.

    1. Il y a de quoi vous satisfaire à Paris 🙂

  2. C’est vrai que nous avons cette chance à Paris, peut-être trop… mais j’adore découvrir de nouvelles adresses tant pour des pâtisseries classiques que pour des créations

Laisser un commentaire