Lancaster : Hugo Correia aux manettes du Goûter de Marlène

Début janvier, le chef pâtissier Hugo Correia a lancé un petit Tea Time à l’Hôtel Lancaster, un établissement 5 étoiles situé rue de Berri, à deux pas des Champs-Elysées.
Loin des grands palaces dont la réputation n’est plus à faire, le chef travaille depuis plus de six ans au Lancaster, principalement pour le restaurant (anciennement étoilé) « Monsieur Restaurant » même si une ébauche de Tea Time avait été entreprise il y a quelques temps. Des desserts à l’assiette de haute volée qui sont donc désormais transformés en petits gâteaux pour ce « Goûter de Marlène ».
Mais ne vous y trompez pas, si l’offre ressemble à celle d’un charriot dans les palaces, Hugo Correia, avec son équipe, dresse minute deux des quatre pâtisseries qu’il propose.

.

LE CARAMEL : shortbread citronné, mousse au fromage blanc vanillée, feuille craquante de chocolat, cœur caramel coulant.
Prix : Dans la formule ou 12 €.

 

Un excellent dessert, tout en légèreté cette fois-ci, qui se mange en deux/trois bouchées. La mousse de fromage frais – quasiment sans sucre – fait d’un simple gâteau, un dessert raffiné. Ce qui est bien, c’est que le chef propose quatre pâtisseries différentes, pour tous les goûts et toutes les sensibilités, et ça, ce n’est vraiment pas le cas partout.


LA CAZETTE : sablé chocolat, nougatine de cazette, crémeux chocolat, crème citron, ganache gianduja, morceaux de citrons confits.
Prix : 12 €.

Parmi les quatre pâtisseries du moment, voici la Cazette, un doux mélange entre les saveurs gourmandes de la noisette, du chocolat et du citron.

Une magnifique réalisation avec sa coque en nougatine, un équilibre parfait, une grosse pointe de fraîcheur et un montage minute… du très beau boulot à prix correct !


Pour le moment, il existe des formules : 15 € la pâtisserie ainsi qu’une boisson chaude ou bien 15 € pour trois biscuits et une boisson chaude.
Si l’on veut une pâtisserie seule, elle vous coûtera entre 10 € et 12 €.

LE MARBRÉ : marbré chocolat et vanille, enrobé d’un glaçage rocher, le tout sur une feuilletine craquante.
Prix : dans la formule ou 4 €.


Je parle de biscuits, car outre les belles pièces, une offre de petits gâteaux est proposée : cookies (chocolat blanc/framboise, classique/chocolat noir ou chocolat lait/cacahuète), madeleines, cakes ou brioche aux pralines.

Un très bel endroit. Une très belle salle qui donne sur le bar, avec été comme hiver, un petit patio qui m’a l’air très agréable. Sans parler de l’équipe qui vous reçoit avec le sourire, et le chef d’une extrême gentillesse et humilité.
Autant en profiter tant que le lieu est méconnu.

.
.
.
.


.

 Hôtel Lancaster, 7 rue de Berri, Paris VIIIe.

Laisser un commentaire