Chez Thévenin, c’est simple et alors ?

Ah la petite pâtisserie Thévenin. Deux boutiques dans la capitale, toutes deux dans le sud-est, vers Denfert-Rochereau et Montparnasse. De m’extérieur, on pourrait se dire : « Ok, c’est encore une boulangerie classique ». Il est vrai que lorsqu’on s’y rend le midi, il y a davantage la queue devant le rayon des sandwiches et des salades que de la vitrine pâtissière. Et pourtant, qu’elle est belle et remplie cette vitrine. Entre deux trains, je me suis laissé tenter par deux desserts aux saveurs extrêmes.

.

La POMME-GRANNY : base sablée, mousse à la pomme verte, compotée de pommes caramélisées & son macaron.
Prix : 4,20 €.

Un superbe dessert rafraîchissant. Un retour en enfance avec ses effluves de pomme d’api. La belle mousse aérienne repose sur un biscuit sablé croquant. Et dedans, il y a en plus un insert de pommes caramélisées. Un petit macaron pour couronner le tout. A 4 €, quoi de mieux ?

.

.
.


Le ROCHER CHOCOLAT : mousse chocolat au lait, enrobage rocher praliné, amandes caramélisées.
Prix : 4,20 €.

C’est quasiment la copie-conforme de celui de chez Stohrer. Dans la réalisation, c’est la même chose. Après, si je dois comparer, la crème est un petit peu moins aérienne et chocolatée, mais c’est une jolie petite pièce à l’heure du goûter. On se délecte de l’enrobage qui craque sous le coup de cuillère.

.

.
.

Pour une boulangerie-pâtisserie de quartier, c’est plus qu’honorable. Mieux que ça même. Des pâtisseries de qualité, pour des prix qui ne sont pas exagérés comme à certains endroits.

.
 Boulangerie-pâtisserie Thévenin, 119 avenue du général Leclerc, Paris XIVe / 5 rue Notre-Dame des Champs, Paris VIe / 14 rue Daguerre, Paris XIVe.

8 Commentaires

  1. c’est drôle, ce n’est pas loin de chez moi, mais je n’y vais jamais, j’ai tendance à aller chez Dominique Saibron et dans une petite pâtisserie de Montrouge , chez Sammels, où passé l’amabilité relative de la patronne ils font de délicieuses petites choses, les croissants sont à tomber, le pain d’épice est d’enfer, et ils font un pain, le sarthois ( il faut surtout prendre la version à la coupe) à se damner!

  2. Oui c’est très sympa comme endroit, pas trop cher et relativement simple sans être basique. Je note Sammels. Merci.

  3. Et avez vous goûté des pâtisseries de Dominique Saibron? J’aime bien leur millefeuille vanille, les macarons ( mais peut-être pas toujours d’une fraîcheur égale…quand ils sont frais ils sont très très très bons…). En viennoiserie j’ai un faible pour le tournicoti pistache. J’ai testé il y a peu le koughlof…. mais quand on a mangé celui de Stéphane Vandermersh difficile d’en apprécier d’autres.

    1. Non du tout chez Saibron, je n’ai pas pris le temps encore d’y aller alors qu’on m’en a parlé. Ses viennoiseries me tente bien justement.

  4. Le jour où vous vous décidez , vous pouvez aussi faire un passage chez Moisan au niveau de Denfert-Rochereau. Il y a deux choses que j’adore la brioche feuilletée et si vous aimez le pain le marchand de bière.

  5. On m’a en effet déjà parlé de Moisan, mais j’ai complètement oublié d’aller y faire un tour. J’essaierai votre brioche et ce fameux pain sur vos conseils 🙂

  6. Un petit bémol pour la brioche , j’ai profité d’être à proximité chez choco2 pour en prendre une pour le petit déjeuner hier soir, mais grosse déception rien à voir avec les deux achetées précédemment, qui étaient aériennes avec un feuilletage croustillant vraiment délicieux et celle-ci dont le feuilletage humide enlevait tout le croustillant. J’ai eu l’impression de manger un autre produit sans intérêt.
    Pour le pain je l’ai pris de nombreuses fois et n’ai jamais été déçue (c’est un pain au levain, il faut donc aimer ce genre de pain)

    1. Ok, je prends note!

Laisser un commentaire