La Parisienne : boulangerie en vogue à Paname

La Parisienne, c’est la boulangerie (plutôt la chaîne de boulangerie maintenant) lancée par Mickaël Reydellet à… Paris en 2006. Un lieu de vie qui a connu sa première adresse à Saint-Germain, à deux pas de la place Maubert. On y trouve une variété de pains (le pain d’Automne, la Meule au levain, le Figuier, le Céréales, la Boule d’épeautres ou le Seigle feuilleté, une spécialité de la maison), mais surtout une offre salée pour le midi, allant des petits pains gourmands salés, aux sandwiches, en passant par les salades.
Aussi, une jolie offre de viennoiseries : Kouign-Amann, roulé choco-pistache, pain au chocolat, brioche, marbré, cookies, etc. Et de la pâtisserie, afin de satisfaire tout le monde. Voici un échantillon.
A noter qu’en 2016, l’enseigne a remporté le prix de la meilleure baguette !
.

LA TARTE CHOCOLAT-TONKA : pâte sucrée cacao, crémeux chocolat, disque de chocolat, crème Tonka.
Prix : 4,20 €.

Une jolie création, « un best-seller de la maison » m’a-t-on dit. Le Tonka est très sympa en bouche même si l’ensemble est assez dense au final. Joli rapport qualité-prix.

.
.
.
.


LE COOKIE : base classique, chocolat.
Prix : 2,50 €.

Ce n’est pas le meilleur de Paris, bien sûr. Mais il se défend pas trop mal. Un peu plat pour moi, et surtout un poil cher.

.
.
.
.


LE KOUIGN-AMANN : pâte feuilletée, beurre.
Prix : 1,80 €.

Un superbe feuilletage. Mais pour un Kouign-amann, je l’ai trouvé pas assez beurré pour le coup ! C’est bizarre de dire ça, je sais, mais quand on en mange ce gâteau breton, on s’attend à ce que ce soit fat. On retrouve ici davantage un roulé au beurre qu’un Kouign-amann, mais c’est très plaisant.

.
.
.
.


LE PAIN DE SEIGLE FEUILLETÉ : feuilletage au seigle, beurre.
Prix : 4,50 €.


Une découverte… et une tuerie ! Un pain qui peut se marier avec beaucoup de choses selon moi. avec sa petite touche de beurre, on pourrait le manger tout seul mais ce n’est pas une viennoiserie à part entière non plus. Dense et moelleux, il reste aérien à cœur. Top comme spécialité !

.
.
.
.


LE MILLEFEUILLE : feuilletage, crème-crémeux vanille.
Prix : 4,20 €.

Dans le rayon pâtisserie, voilà le petit deuxième. Le feuilletage de ce millefeuille manque de beurre à mon goût et surtout de caramélisation, mais il n’est pas détrempé donc c’est une très bonne chose. La crème est un hybride entre un crémeux et une chantilly, au bon goût de vanille. dommage qu’il n’y ait que deux éléments. Mais pour le prix, cela reste plus que correct ! Je classe leurs pâtisseries dans la même gamme que Landemaine.

.
.
.
.

Globalement donc, une offre de produits riches et variés, du salé au sucré en passant par le beurré. Des spécialités qui nous touchent au cœur, d’autres plus passe-partout. Jolie adresse dans laquelle je vais me rendre davantage les mois à venir. D’autant que l’accueil est toujours enjoué (en tout cas dans la boutique St Germain).

.

 La Parisienne St Germain, 52 Bd St Germain, Paris Ve / Les Halles, 21 rue des Halles, Paris Ier / Madame, 48 rue Madame, Paris VIe / cadet, 12 rue Cadet, Paris IXe / Odessa, 19 rue Odessa, Paris XIVe / Lepic, 12 rue Coustou, Paris XVIIIe.

7 Commentaires

  1. Il a l’air top ce pain seigle chocolat. C’est le genre de produit entre pain et viennoiserie que j’adore! Je testerai quand je trainerai mes pas par là

    1. Ce n’est pas seigle-chocolat..

      1. En effet! Avec son aspect pain au chocolat, je lui en avais ajouté… Trop gourmande !

        1. Il l’aurait été pour le coup oui 😂

          1. Chapirox dit :

            Ouaip! C’est ce qui s’appelle prendre ses désirs pour la réalité ! Voilà où mène l’amour du chocolat 🙃

  2. j’ai 10 ans au compteur dans le métier de la patisserie

    croyez moi si vous le voulez , mais la très bonne qualité concernant le tourrage (croissant ect..
    brioche..)
    c’est pas très réussis selon mes critères , malheureusement , un très bon croissant et un très bon pain fait avec toute l’attention que cela demande n’est pas fait selon mes critères
    très peu de boulangerie sont dans un soucis de travail « parfait »

    1. Ah mais ça c’est sûr, la rentabilité compte avant tout maintenant. Mais ça reste très correct par rapport à 80% de ce que je peux voir en boulangerie parisienne

Laisser un commentaire