Christophe Adam, un éclair de génie ?

Christophe Adam a installé son empire à Paris depuis quelques années, et ne cesse depuis de l’étendre. Son créneau, les éclairs et tout ce qui tourne autour du chou.
Il en a fait son créneau dans le centre de Paris où des boutiques ouvrent sans qu’on ne puisse toutes les compter !
.

J’ai goûté différentes versions (pistache, vanille, caramel, frangipane…), et à plusieurs reprises (sans penser à les prendre en photo), et mon avis est mitigé. Certains sont bons, notamment au niveau de la crème où l’on retrouve le goût en question. Mais ce n’est pas tout le temps le cas.
Du côté de la pâte à chou, elle est à mon goût un peu trop molle… peut-être le problème d’en produire autant et de les transporter par la suite.

Les saveurs changent en fonction des saisons. En ce moment par exemple : passion crispy framboise, pistache-orange, citron-yuzu, mascarpone-fraise. Alors que d’autres sont intemporels : caramel au beurre salé, noisettes caramélisées, chocolat grand cru ou vanille noix de pecan.
Des prix allant de 5,50 € à 6 € pour les éclairs, 7 € pour les tablettes, 25 € pour les bonbons en chocolat ou encore 13 € la pâte à tartiner.
.

LES CHOCOLATS
A Pâques ou à Noël, Christophe Adam essaye de se démarquer. Des petits personnages plutôt sympathiques qui peuvent plaire aux petits comme aux grands. Différentes sortes de chocolat – noir, blanc ou lait – qui ne sont pas de qualité « supérieure » à mon goût. Ne pas s’attendre à du grand cru hein.
.

Le CHOUGER GLACÉ CARAMEL-BEURRE SALÉ : gros chou coupé en deux, glace au caramel au beurre salé, éclats de noisette, perles sucrées.

Ça pour le coup, c’était vraiment excellent. L’été, c’est rafraichissant, gourmand, la glace est totalement parfumée et le chou se soustraie bien à un cône, par exemple. Je valide.
.

L’ÉCLAIR GLACÉ : petit morceau d’éclair (pâte à chou) qui surmonte un sorbet.

Là encore, c’est pas mal. Mais on ne se relève pas non plus. Le morceau de chou rappelle le thème « éclair de génie », mais la glace est un simple sorbet à l’eau. Désaltérant l’été.
.

De façon globale, je trouve que c’est bien trop cher pour ce que c’est. Même si les produits ne sont pas mauvais en soi, le marketing a pris le dessus sur le reste, avec des idées certes innovantes et créatives, mais au détriment de la qualité et du goût. Le fait d’avoir de plus en plus de boutiques nous fait penser à du travail à la chaîne. Franchement, c’était mieux au tout début, c’est un peu dommage. J’ai beaucoup de mal à mettre 6 € pour un éclair honnêtement.

.
.
.

.

L’Éclair de génie, 14 rue Pavée, Paris IVe / 122 rue Montmartre, Paris IIe / 32 rue Notre-Dame des Victoires, Paris IIe / Lafayette Gourmet, 35 boulevard Hausmann, Paris IXe / 13 rue de l’ancienne Comédie, Paris VIe / 2 rue des Petits Carreaux, Paris IIe / 31 rue Lepic, Paris XVIIIe / BHV Marais, 52 rue de Rivoli, Paris IVe / 43 rue Sainte-Croix de la Bretonnerie, Paris IVe.

4 Commentaires

  1. Sans jamais vraiment avoir été attirée j’en ai goûté un une fois par curiosité, passion chocolat je crois, mais rien trouvé d’exceptionnel non plus.

    1. Oui c’est bof, cher et la qualité a baissé

  2. Moi aussi j’avais été déçu par l’Eclair de Génie.

    1. Et ce n’est pas pour s’améliorer

Laisser un commentaire