Sitron sans gluten : le pari de Laure Werbrouck

Sébastien Lenglet n’est pas un inconnu. C’est lui qui est à l’origine de l’aventure Gâté sans gluten dans le quartier Saint-Germain.
Depuis, il a ouvert Sitron (Sitron sans gluten), une nouvelle pâtisserie dont les créations sont sans gluten. Ouverte en novembre, elle s’articule autour de produits salés, le midi, et sucrés à toute heure de la journée. La carte des créations évolue très souvent. A chaque fois que je me promène du côté de Montorgueil, je suis toujours tenté de m’arrêter.
Et même si le chef a décidé de passer la main pour se tourner vers de nouvelles aventures, Sitron va poursuivre l’aventure avec un nouveau chef : Lukas Gamard.

.

LA TARTE CHOCO-CAFÉ  : streusel cacao pointe de sel, crème montée au chocolat et café, caramel au beurre salé, disque de chocolat.
Prix : 6,10 €.

Ce n’est pas parce que les fêtes approchent à grand pas qu’il ne faut pas se faire plaisir. Alors moi je suis passé chez Sitron et j’ai trouvé une petite nouvelle : la tartelette choco-café.
Elle est élégante. Elle est gourmande (avec son cœur coulant caramel au beurre salé). Mais surtout elle est excellente. Et puis c’est sans gluten évidemment. Allez, vous craquez ?

.
.
.


.

LE FRAMBOISIER : biscuit sans gluten amande, mousse à la rose, confit/mousse de framboise, couverture chocolat blanc, framboises fraîches.
Prix : 7 €.

Ce petit framboisier a pris la place du fraisier-pistache. D’abord, je le trouve plus élaboré que son prédécesseur, avec de belles finitions et plus de saveurs. Encore une belle création du chef Lukas Gamard ! Pour moi, la rose est un peu trop présente mais je n’aime pas ça du tout, donc ça s’explique. Au moins, j’aurais eu le mérite d’essayer. Et pour ceux qui aiment les senteurs florales, foncez le prendre.

.
.
.


LE YOUYOU : biscuit moelleux caramel et amandes croquantes, praliné croustillant, confit de poires pochées, mousse légère au caramel.
Prix : 6,20 €.

Moi qui ne suis pas spécialement au fait du « sans gluten », j’ai trouvé cette création extra. Rafraîchissante, oui, et surtout tellement de saison. Un mélange de textures qui fond en bouche avec son biscuit moelleux à la base. La poire est douce, mais prononcée, et la mousse au caramel savoureuse et bien dosée. Une superbe découverte.

.
.
.
.


LE LOTUS NOIR : biscuit moelleux au chocolat, croustillant praliné feuillantine, grué de cacao, mousse légère chocolat et cœur chocolat crémeux. Sans lactose.
Prix : 6,90 € à emporter / 7,90 € sur place.

Amoureux du chocolat, courez le manger ! On a toutes les composantes d’un gâteau réussi : du moelleux, du croquant (du vrai), de la mousse et du chocolat. C’est super chocolaté mais en même temps pas trop puissant. On se régale, et puis pour les intolérants, c’est sans lactose. Un peu cher par contre, je le répète, même si c’est très bon chez Sitron.

.
.
.
.


LE FRAISIER : biscuit moelleux pistache, crème légère vanille, confit de fraises, fraises fraîches.
Prix : 7 € à emporter / 7,90 € sur place.

On a souvent l’image du fraisier classique, avec du biscuit, de la crème pâtissière et la pâte d’amandes sur le dessus. De plus en plus, les chefs redoublent d’imagination pour proposer quelque chose de plus fin, savoureux.
Chez Sitron, c’est le cas avec un biscuit moelleux, certes, mais à la pistache, une saveur qui se marie si bien avec la fraise. Pour lier le tout, une crème légère à la vanille, surmonté d’un confit de fraises. On y ajoute des fraises fraîches et le tour est joué. Tout fonctionne bien ensemble, pas de faute d’accord, pas trop de sucre, une très belle réussite.

.
.
.
.


J’avais aussi pris le cookie. Enfin le sachet de petits morceaux de cookies (pour la modique somme de 2,50 €). Très belle surprise aussi avec un rendu très sablonneux et des pointes de chocolat attendrissantes. Enfin une petite pointe de sel qui relève la texture du beurre.

Depuis, Sitron a sorti aussi un nouveau flan sans lactose. mais surtout, la carte change souvent. Il faut donc être à l’affût ! A suivre.
.

 Sitron sans gluten, 15 rue Marie Stuart, Paris IIe.

Laisser un commentaire