Les « rectangles » de Boris Lumé à deux pas de Montmartre

C’est une petite boulangerie nichée sur les flancs ouest de Montmartre, à deux pas d’une des boutiques d’Arnaud Larher ou de Gontran Cherrier. La boulangerie-pâtisserie Boris Lumé est une vieille boutique de l’extérieur, mais affiche des créations originales et modernes en son sein. Toutes les tartes (fruitées, chocolatées ou classiques) sont présentées sous la forme de rectangles longs, de la taille d’un éclair, avec à chaque visuel un visuel attrayant. Petit retour sur deux d’entre-elles.

.

La FRAMBOISE-MATCHA : base-biscuit sésame noir-cacahuètes, crème au thé matcha, framboises fraîches.
Prix : 5,50 €.

Une jolie tarte tout en fraîcheur, avec un biscuit des plus étonnants au sésame noir et cacahuètes. Au niveau du goût, on est transporté car on n’a pas l’habitude de faire face à ce genre de biscuit. La crème au thé matcha est bien prononcée, et pour le coup atténuée par l’acidité des framboises. Une jolie harmonie mais des saveurs qui ne plairont pas forcément à tout le monde.

.
.

.
.


La PARIS-BREST : base pâte à chou, crème praliné-amande, insert praliné.
Prix : 5,50 €.

Un bon Paris-Brest, mais pas le meilleur. La pâte à chou était un peu trop sèche à mon goût, mais je la préfère ainsi que détrempée, cela va de soi. La crème praliné avec des amandes effilées est plutôt douce, l’insert venant raviver tout ça. J’aime en tout cas sa présentation, semblable à celle de Monsieur Benjamin.

.
.
.
.

Chez Boris Lumé, on trouve toujours de belles tartes et chaussure à son pied. Si certaines recettes changent chaque jour, on est davantage émerveillé. Il paraît que la tarte au café vaut le détour. Il faudra donc y retourner.

.

 Boris Lumé pâtisserie-boulangerie, 48 rue Caulaincourt, XVIIIe.

Laisser un commentaire